Non, la gourmandise n’est pas toujours un vilain défaut!

Spécialement pour Pâques: cet article déculpabilisant pour vous qui venez peut-être de faire le plein de cocottes et de lapins en chocolat (oui, on sait bien que c’était juste pour aider les enfants) : le chocolat est bon pour la santé comme pour votre peau!

Reconnaissons quand même quelques petites restrictions:

Avertissement:
Oubliez (euh… dès lundi) le chocolat au lait, le chocolat blanc et le chocolat noir de qualité médiocre. Tous les avantages cacaotés décrits ci-après ne sont offerts que par un chocolat noir de qualité, à haute teneur en cacao (70% minimum) ou bien par du cacao pur en poudre.

Voici donc :

5 bonnes raisons de manger du chocolat sans culpabiliser!

1 - Un anti-âge de rêve!

Le chocolat est en effet le champion toutes catégories des antioxydants. Particulièrement riche en polyphénols, il en contient 50 fois plus que le raisin pourtant réputé. Ces puissantes molécules, gardiennes de notre jeunesse, n’ont de cesse de combattre les radicaux libres qui nous assaillent en toutes occasions et participent activement au vieillissement de notre peau : stress, pollution, fatigue, excès de soleil…

2 - Un bouclier anti-UV

La richesse en flavonoïdes du chocolat permet d’augmenter la dose minimale d’erythème de la peau. En d’autres termes, notre peau résiste plus longtemps avant le coup de soleil. Bien évidemment, inutile de vous rappeler que, même en ayant avalé une tablette entière avant de partir à la plage, la crème solaire reste indispensable, tout autant que les précautions d’usage quant à la durée et aux horaires d’exposition.

3 - Un booster de vitalité

Le cuivre, fer, zinc, phosphore… contenus dans le chocolat participent à la croissance et à la régénérescence des tissus, au renouvellement cellulaire et à la formation du collagène. En bref, le chocolat contribue à la souplesse, au tonus et à l’éclat de la peau !

4 - Un anti-dépresseur sans ordonnance!

Outre le plaisir immédiat qu’il procure, le chocolat est un excellent anti-stress… Pourquoi ? Grâce à sa teneur en magnésium, phényléthylamine et tryptophane. Ce sera peut-être plus compréhensible si je vous dis que le premier est une substance relaxante reconnue et que les suivantes sont des molécules proches des endorphines avec des propriétés euphorisantes… Je vais bien tout va bien !

5 - Une gourmandise qui prend soin de notre santé

Ça, c’est essentiellement grâce à ces fameux polyphénols qui protègent notre cœur, nos artères et nos vaisseaux des excès de la vie moderne. La consommation de ces polyphénols contribuerait à diminuer le risque d’athérosclérose. Ils empêcheraient de plus l’oxydation des LDL (le fameux mauvais cholestérol) de même que l’agrégation des plaquettes sanguines, deux autres facteurs de risque des maladies cardiovasculaires.

Un peu? Beaucoup? Passionnément?

En termes de quantité, il est avéré que la consommation quotidienne de 20g de chocolat noir peut tout à fait apporter ses bénéfices à notre organisme sans incidence notable sur notre ligne, surtout dans le cadre d’un régime alimentaire bien équilibré. Au-delà, il ne faut pas perdre de vue que le chocolat reste un plaisir relativement calorique (+/-550 calories pour 100g).
 
Voilà d’ailleurs l’occasion de tordre le cou à une idée reçue : non le chocolat noir n’est pas vraiment moins calorique que le chocolat au lait (ou à peine…). Les calories du chocolat au lait proviennent essentiellement du sucre qu’il contient en abondance et de la graisse de cacao dans une moindre mesure. Celles du chocolat noir sont principalement issues du beurre de cacao, composant naturel du chocolat pur et du sucre dans une moindre mesure.
 
« Le chocolat ne pose pas de question… Il comprend »
Actualité

Du soin au maquillage, tous nos conseils…

On aurait pu l’intituler « Comment flinguer sa peau en 3 coups de pinceau! » tant cette notion de soin avant toute autre chose est importante. La démarche est extrêmement simple mais cruciale. PHI Essentiel vous explique pourquoi et comment…

En savoir+

Blog

La peau sèche mise à nu

Elle cache bien son jeu… Souvent claire, fine avec peu de défauts apparents, la peau sèche témoigne pourtant d’un réel déséquilibre cutané…
DÉCOUVRIR