Dans la peau d’une quinqua : quand la ménopause s’en mêle

Que celle (née avant 1968 !) qui n’a jamais supprimé 40 selfies avant de choisir le moins pire me jette ses lunettes de lecture et son dernier pot de crème anti-rides !! (au passage, je profiterai des premières pour traquer les ingrédients indésirables du second)

Hier encore j’avais 20 ans…

Eh oui, parce que ça commence souvent comme ça, avant même la 1ère bouffée de chaleur… Une photo, de 3/4, prise au détour d’une soirée sur laquelle on découvre cette inconnue : c’est moi la dame là ?! Je vous ferai grâce de la description exhaustive de tout ce que vous révèle le cliché maudit, occupées que nous sommes alors à courir pleurer dans le giron de notre meilleure amie qui nous accueille d’un « ben ma vieille t’en fais une tête ! »… quincatastrophique !

La ménopause : l’heure de la retraite pour nos hormones !

Il faut dire qu’elles ont commencé à travailler alors que notre premier soutien-gorge appartenait encore à un futur lointain et qu’elles n’ont pas chômé en rythmant inlassablement notre vie de femme jusqu’à l’heure fatidique de la ménopause. Mais ça vous le saviez déjà. Ce que vous aimeriez peut-être comprendre, c’est pourquoi notre peau entretenue avec amour et force de crèmes miraculeuses durant des décennies se met soudainement à déprimer…
Il suffit de connaître la grande complicité qui unissait notre enveloppe corporelle avec certaines hormones féminines primaires : les oestrogènes ! En dehors de leur rôle éminent sur notre appareil reproducteur, les oestrogènes exercent également une influence notable sur la fermeté, l’élasticité, l’hydratation et la vascularisation cutanées. Alors quand, sans (presque) crier gare, cette hormone prend ses cliques, ses claques et sa retraite, notre peau se retrouve confrontée à quelques problèmes d’organisation interne !

Notre peau à la ménopause: zoom!

A 50 ans, notre peau accuse déjà naturellement l’empreinte des années… Si on y ajoute les « incidents » de parcours : expositions au soleil, hygiène de vie aléatoire, stress, maladie… elle n’est pas toujours des plus fringantes à l’heure de la ménopause. La quantité de sébum diminue et l’épiderme perd son intégrité avec un ciment lipidique moins efficace qui laisse fuir l’humidité vers l’extérieur. Le collagène se fait plus rare et l’hydratation du derme est ralentie par une vascularisation devenue insuffisante. Aux phénomènes de glycation et d’oxydation s’ajoutent alors un ralentissement du métabolisme cutané. Concrètement, la peau se transforme : elle devient plus sèche, moins rebondie, moins ferme, moins élastique, bref, elle offre le terrain idéal à l’apparition des rides, du relâchement cutané, du teint terne…
Les différentes causes du vieillissement de la peau est un sujet que nous avons longuement abordé ICI et LA.

Oups… J’allais oublier un « détail » : si nos hormones sexuelles féminines se mettent au repos, ce n’est pas le cas des androgènes, les quelques hormones typiquement masculines que notre organisme sécrète quand même en petite quantité. Au moment de la ménopause, l’équilibre œstrogènes / androgènes tend à s’inverser, provoquant son cortège d’effets très spéciaux : la voix devient plus grave, la silhouette tend à se modifier avec une répartition typiquement masculine de l’embonpoint sur le ventre et l’estomac, les cheveux deviennent plus fins et poussent moins nombreux (quand ils ne chutent pas) alors que la pilosité est accentuée… Youpi !
Rassurez-vous, avant d’investir dans un rasoir et du savon à barbe, sachez que ces phénomènes restent modérés et qu’ils peuvent aisément être contrés par une hygiène de vie adaptée, un peu de sport… et une bonne pince à épiler !

La cosmétique intégrale

Il est difficile au temps de la ménopause d’envisager l’entretien de notre peau sans l’inclure dans une démarche globale qui comprend les soins bien sûr, mais aussi notre mode de vie. Les soins doivent être encore plus doux et plus riches. Si ce n’est déjà fait, explorez les 1000 vertus des huiles végétales (bio, toujours !) dont votre peau ne pourra plus se passer. Leurs acides gras essentiels sauront parfaitement palier les lacunes de votre épiderme. Associées à une bonne hydratation, elles assurent un « repulp’effect » immédiat (on en a parlé ICI).

C’est aussi le moment de vous offrir votre sérum sur-mesure qui saura cibler les besoins de votre peau mature et lui rendre sa souplesse et son éclat… Rapidement et visiblement. Son secret? Il est composé pour vous, juste pour vous, avec les actifs naturels et bio les plus performants, selon votre diagnostic de peau. Il peut donc être différent d’une saison à l’autre, toujours au plus près des exigences de votre peau. Faites votre diagnostic et n’hésitez pas à nous demander conseil!!

Diagnostic de peau

Buvez beaucoup (d’eau!), mangez sainement : des fruits (un peu) et des légumes (beaucoup) frais, très riches en vitamines et anti-oxydants qui sauront se montrer salutaires pour préserver votre peau. N’oubliez pas les graines de toutes sortes, légumineuses et fruits secs et privilégiez autant que possible les sources de protéines lights (viandes blanches, poisson…). Quant au sucre… au quoi ?
Enfin, bougez, marchez, courez, nagez, bref, entretenez régulièrement votre forme, vos os et vos muscles. A raison d’au moins 2h par semaine, une activité physique régulière génère des bénéfices visibles sur la ligne comme sur le tonus et la peau, sans oublier une meilleure qualité de sommeil. Et ça aussi, c’est très important car la ménopause, non contente de s’inviter dans notre vie alors qu’on ne lui avait rien demandé, est en plus une croqueuse de bonnets de nuit. Vous qui dormiez comme un bébé, vous êtes peut-être découvert de véritables talents d’insomniaque… Le pompon !

Les quinquas sont sympas

Ben oui ! Parce qu’après avoir cordialement détesté cette fichue ménopause et ses bouffées de chaleur qui en ont déshabillé plus d’une, même en pleine ère glaciaire, après l’avoir traitée par le mépris en se disant que – sait-on jamais – elle pourrait repartir d’où elle vient, les femmes finissent par l’apprivoiser. C’est peut-être ça la quinquattitude : la quinqualtitude. Prendre de la hauteur, être enfin soi-même, s’aimer pour mieux aimer les autres, pour mieux aimer la vie… Et ça se voit : elles sont sympas les quinquas (et +) et qu’est ce qu’elles sont belles !

PHI ESSENTIEL est une jeune marque française de cosmétiques Bio sur-mesure fabriqués en Auvergne-Rhône Alpes. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à flâner sur notre site conçu avec amour!… Et à nous poser des questions, on adore échanger avec vous!!

Actualité

Peaux mixtes… Comment garder l’équilibre ?

Vous avez une peau mixte ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas seule! Nous sommes en effet nombreuses à qualifier ainsi la peau de notre visage. Mais qu’est-ce qu’une peau mixte ? Forme-t-elle un type de peau homogène ? Et surtout, comment en prendre soin ? En savoir+

Actualité

Les hydrolats, votre peau va adorer!

Ils sont souvent peu connus du grand public et pourtant ! Une main de fer dans un gant de velours pourrait être l’expression la plus appropriée pour qualifier les hydrolats… En savoir+