La peau au changement de saison

Changement de saison… Changement de peau?

Ça ne vous a pas échappé, le printemps est à notre porte et cette seule nouvelle devrait suffire à nous dérider et nous faire perdre 10 ans! Mais bizarrement, l’euphorie n’est pas forcément au rendez-vous et il faut bien le dire : on se traine un peu… nous et notre mauvaise mine en prime! Pourquoi ? D’abord parce que l’hiver a eu raison de toute la vitalité mise de côté l’été précédent : le manque de lumière, le froid sont de grands consommateurs d’énergie… Mais pas seulement…

Mars, le Mois à Grande Vitesse

Si la durée du jour augmente dès le 21 décembre, elle ne le fait que de façon très graduelle : +/- 1mn par jour. C’est en mars que cette variation atteint son apogée avec une moyenne de 4 mn par jour, soit près d’une demi-heure par semaine. Ça peut paraître peu, mais c’est beaucoup pour notre horloge biologique réglée sur le rythme circadien (l’alternance jour/nuit) et qui, durant cette période, a les plus grandes difficultés à trouver son équilibre. C’est cette instabilité qui génère une fatigue latente et d’autant plus insidieuse qu’on a du mal à en comprendre l’origine. Et pour couronner le tout : le passage à l’heure d’été vient nous achever ! Mais nous, tout à la joie du retour du printemps, nous écoutons peu cette fatigue…

Une immunité en berne

En hiver, notre corps sait parfaitement qu’il va avoir à lutter contre les éléments…Nos défenses immunitaires sont alors au plus haut pour nous permettre de résister aux températures basses et au manque de lumière. A l’arrivée du printemps, notre système immunitaire est quelque peu affaibli après avoir fonctionné à plein régime durant plusieurs mois. Il n’en faut pas plus pour que notre organisme fatigué et vulnérable devienne le terrain de jeu favori de tous les virus auxquels on croyait avoir échappé… A nous la dernière grippe de la saison !!

Garder une jolie peau au changement de saison

Et notre peau dans tout ça ?

La pauvre ! Durant des semaines, nous lui avons demandé de nous protéger de l’air sec et des morsures du froid, ce quelle a fait consciencieusement en devenant plus épaisse, en ralentissant son métabolisme et en se refermant sur notre organisme pour en préserver la chaleur et l’hydratation. Nous l’y avons aidé en lui offrant des soins plus gras, riches et nourrissants… Un peu étouffants parfois.

Alors quand d’un seul coup d’un seul, nous décidons qu’il est l’heure d’avoir bonne mine, que nous la mettons au régime et lui infligeons un ménage de printemps aussi soudain que décapant, c’est un peu comme si on vous tirait du lit un dimanche à 6h du matin avec un saut d’eau froide : ça énerve !

De fait, mars est le mois de la réactivité. La fatigue accumulée, les amplitudes de températures (de 1 ou 2° le matin à plus de 20° certains après-midi), l’instabilité du rythme jour/nuit et notre empressement à retrouver un teint de pêche exacerbent la sensibilité cutanée en un processus bien connu : action… Réaction !

Si l’arrivée des beaux jours stimule naturellement les mécanismes biologiques de notre peau qui aspire à s’ouvrir, respirer, se renouveler, cette « montée de sève » doit être accompagnée avec la plus grande bienveillance.

Adapter notre routine de soins

Réactive, fatiguée et encombrée par les toxines accumulées durant l’hiver, notre peau au début du printemps, a besoin d’être réveillée en douceur, soutenue dans son nouveau rythme biologique, purifiée et apaisée.

  • Inutile de se jeter sur le 1er peeling venu, mieux vaut dans un premier temps la nettoyer chaque jour à l’aide d’une éponge de konjac qui éliminera progressivement les cellules mortes accumulées tout en dynamisant la micro-circulation cutanée.
  • De la même façon que vous intensifiez votre activité physique, pensez à stimuler votre peau en pratiquant des massages doux faits de glissements (toujours de l’intérieur vers l’extérieur du visage), de tapotements et de pincements (légers !!). Ces gestes boostent la production de collagène et participent à un bon drainage des toxines.
  • C’est aussi le moment d’alléger progressivement vos crèmes de jour : moins riches et plus hydratantes, exception faite des peaux particulièrement sèches.
  • Le soir, oubliez peu à peu les crèmes de nuit trop nourrissantes si vous en utilisez et si votre peau n’est pas trop sèche et inconfortable. Elles font obstacle à une pleine oxygénation de la peau. Contentez vous d’appliquer votre sérum qui, toute la nuit, soutiendra les processus de régénération cutanée.

Routine de soin au printemps

Chi va piano va sano…

C’est votre feuille de route pour ce début de printemps : écouter votre corps, être attentif à votre fatigue, dormir suffisamment, prendre votre temps, vous oxygéner, goûter, re-goûter et accommoder tous les légumes du printemps… Bref, être au rythme de la saison, non des injonctions des magazines !

Les actifs du printemps

Parmi les 25 PHIactifs susceptibles de rentrer dans la composition de votre sérum sur-mesure, certains ont des propriétés spécialement adaptées pour stimuler et soutenir le métabolisme cutané en cette période particulière. En synergie avec les autres actifs, ils boosteront votre peau en parfaite affinité avec elle pour des résultats sur son éclat et sa vitalité visibles dès la première semaine d’application :

  • E01 Semen (Huiles de Nigelle, Pépin de figue de Barbarie, Bourrache) : Particulièrement riche en huile de Nigelle qui favorise l’élimination des toxines, renforce l’équilibre et les défenses immunitaires de la peau, apaise les rougeurs et les irritations cutanées.
  • E06 Soyeuse (Huiles de Jojoba, Chanvre) : La richesse en acides gras et acides aminés essentiels de l’huile de chanvre lui confèrent des vertus revitalisantes, apaisantes et régénérantes exceptionnelles.
  • H01 Camomille : Pour les peaux les plus réactives, enflammées, la camomille est également équilibrante et tonifiante
  • H03 Carotte : Défatigante et tonifiante, la carotte sauvage redonne éclat et vitalité à la peau
  • H06 Cassis : Antioxydant, revitalisant et particulièrement détoxifiant
  • G02 Baobab : La richesse en vitamine C de la pulpe de Baobab lui procure des propriétés vivifiantes et stimulantes d’exception
  • G04 Aloes : L’Aloe Vera doté de 1000 vertus est entre autres un formidable booster du renouvellement cellulaire
  • A02 Minéraux : Pour ses vertus équilibrantes, hydratantes et son action sur la cohésion cellulaire

Sérum bio personnalisé

L’équilibre de VOTRE peau est notre priorité. Quels que soient sa nature, son type, son âge, le Bio-Complexe Sur-mesure saura apporter à votre peau, la réponse ciblée dont elle a besoin pour retrouver une nouvelle jeunesse.

Diagnostic de peau
Avez-vous déjà  fait votre diagnostic? C’est sans engagement de votre part, totalement gratuit et les conseils aussi! N’hésitez pas à nous solliciter.

 

PHI ESSENTIEL est une jeune marque française de cosmétiques Bio sur-mesure fabriqués en Auvergne-Rhône Alpes.
Retrouvez nous sur Facebook et Instagram pour ne rien rater de nos actualités ou abonnez vous à la Newsletter de PHI pour retrouver chaque dimanche en avant-première, nos infos,astuces et bons plans!

*Cosmétiques écologiques et biologiques certifiés par ECOCERT Greenlife selon le référentiel ECOCERT disponible sur http://cosmetiques.ecocert.com

 

Actualité

Changement de saison… Changement de peau?

Ça ne vous a pas échappé, le printemps est à notre porte et cette seule nouvelle devrait suffire à nous dérider et nous faire perdre 10 ans! Mais bizarrement, l’euphorie n’est pas forcément au rendez-vous et il faut bien le dire : on se traine un peu… nous et notre mauvaise mine en prime! Pourquoi ? En savoir+

Actualité

Poches et cernes, comment en venir à bout?

Si vous aussi vous trouvez que l’œil de panda c’est joli… Sur les pandas! Si vos cernes ou vos poches sous les yeux vous désespèrent, si vous cherchez les solutions efficaces qui vous permettront de les atténuer ou de les effacer et de défatiguer votre regard… Alors vous êtes au bon endroit! En savoir+